Situé en bordure du domaine de l'abbaye de La Cambre, le square de la Croix-Rouge distribue les avenues du Général de Gaulle, des Klauwaerts, Géo Bernier et Émile Duray ainsi que les rues du Monastère et du Levant.

Dénommé Esplanade de La Cambre jusque dans les années 1970, il a été initialement aménagé dans le cadre du Plan d'expropriation par zones pour l'aménagement des abords des étangs et pour l'ouverture de plusieurs rues aboutissant à l'avenue Louise, à la chaussée de Boondael, à la place Sainte-Croix et à l'ancienne abbaye de la Cambre (par l'inspecteur voyer des faubourgs de Bruxelles Victor Besme et le directeur des Travaux publics d'Ixelles Louis Coenraets), fixé par l'arrêté royal du 22.08.1873. Les travaux de voirie et d'appropriation des étangs furent exécutés par la Société de l'Avenue Louise –propriétaire des terrains situés en contrebas du rond-point de l'avenue Louise– suite à une convention conclue avec la Ville de Bruxelles et la commune d'Ixelles –à laquelle ressortissait l'essentiel des terrains depuis 1871.

Le square a été créé à l'emplacement d'un petit étang dénommé den Paddevijver, qui fut donc à l'occasion complètement asséché et comblé. Jusqu'à ce qu'ils fassent l'objet des aménagements projetés en 1873, les étangs étaient au nombre de quatre et étaient bordés et alimentés par une rivière prenant sa source à l'abbaye de La Cambre. Appelée Pennebeek («Ruisseau aux plumes») jusqu'au XIIIesiècle, cette rivière est alors rebaptisée Maelbeek («Ruisseau qui moud»).

Les immeubles donnant sur le square sont tous rattachés aux rues limitrophes.

Square de la Croix-Rouge, Monument aux pionniers coloniaux de la commune d’Ixelles, s.d (Collection de cartes postales Dexia Banque).

Trois monuments ou sculptures se situent sur le square de la Croix-Rouge. Le plus ancien est le Monument aux pionniers coloniaux de la commune d'Ixelles, inauguré le 08.10.1933. Signé par le sculpteur Marcel Rau et l'architecte Alphonse Boelens, il est entièrement en pierre bleue et rehaussé d'une étoile en bronze doré.
Inauguré le 17.06.1978 en présence du Prince de Liège (aujourd'hui roi Albert II), alors président de la Croix-Rouge de Belgique, le buste en bronze d'Henri Dunant (1828-1919) est dû au sculpteur Nusret Siman (1907) (Fonderie N. M. Stori). Il rend hommage au fondateur de la Croix-Rouge auquel le square doit par ailleurs son nom.
La troisième sculpture mise en place est une sculpture en bronze sur socle en pierre bleue dénommée Pascale, du sculpteur Alfred Blondel (1926) et inaugurée le 29.09.2000 (Fonderie Art Casting, Oudenaarde).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Ouvrages
DEROM, P., Les sculptures de Bruxelles. Catalogue raisonné, Patrick Derom Gallery, Bruxelles, 2002, pp.92 et 97.
GUILLAUME, A., MEGANCK, M., et al., Atlas du sous-sol archéologique de la Région de Bruxelles:15 Ixelles, Bruxelles, 2005.
HAINAUT, M., BOVY, Ph., Ixelles-Village et le quartier des Étangs, Commune d'Ixelles, Bruxelles, 1998 (À la découverte de l'histoire d'Ixelles, 3).
Ixelles, Ensembles urbanistiques et architecturaux remarquables, ERU, Bruxelles, 1990, pp.81-88.
Le quartier des étangs d'Ixelles, Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles, 1994 (Bruxelles, Ville d'Art et d'Histoire, 10).