Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial
maison d’habitation

Intervenant(s)

Edmond DELUNEentrepreneur, architecte1904

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Recherches et rédaction

2009-2011

id

Urban : 19462
voir plus

Description

Ensemble de deux immeubles de rapport d'angle à rez-de-chaussée commercial et une maison, architecte Edmond Delune, 1904.

Élévations sur trois niveaux en briques rouges rehaussées d'éléments en pierre bleue et blanche et briques blanches. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. sous linteau métalliquePoutrelle métallique de profil en I, utilisée comme linteau, souvent agrémentée de rosettes en tôle découpée.. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés.

Rue Gray 262 – rue de la Levure 2, façade de quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Dernier niveau en attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement. résultant d'une surhausse ultérieure. Porte privative vers la rue Gray; porte du commerce biaise dans-œuvre, l'angle formant un auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine. soutenu par une colonne métallique. Vers la rue Gray, en travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale., meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. en pierre aux étages. Porte et corniche conservées; garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. remplacé.

Rue de la Levure 3, élévation symétrique. Porte et corniche d'origine.

Rue Gray 268, façade de neuf travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.: deux vers la rue de la Levure, une biaise, six vers la rue Gray. Il s'agissait à l'origine de deux immeubles réunis en un seul aujourd'hui. L'entrée commerciale de la travée biaiseTravée d’angle, située de biais, généralement à quarante-cinq degrés, par rapport au reste de l’élévation. a été partiellement murée. La première entrée privative vers la rue Gray a été conservée; la seconde, flanquée à l'origine de deux commerces et de leurs entrées, a été en partie murée, tout comme les vitrines commerciales. Vers la rue de la Levure, deux baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. aveuglesUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre.. Vers la rue Gray, meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. en pierre aux étages.

Sources

Archives
ACI/Urb. 155-262; 155-266-268-270-272.

Arbres remarquables à proximité