Cette rue en forte pente relie selon un tracé courbe la rue du Collège à la rue du Couloir et croise les rues Maes et Jean Van Volsem.

Il s'agit d'une artère très ancienne qui reliait la rue de la Croix (actuelle rue du Viaduc) au Zwaerenberg (actuelle rue de Vergnies). Elle a porté successivement le nom de chemin de la Quenelle, rue de la Quenelle et rue de la Discorde. Son premier tronçon est élargi dans le cadre du Plan d'ensemble des rues du Collège, Sans Souci, de la Tulipe, de Venise et du Viaduc) sanctionné par l'arrêté royal du 04.11.1844. L'élargissement du reste de la rue et son prolongement en plusieurs phases seront ratifiés par les arrêtés royaux des 25.04.1851, 20.02.1861, 02.07.1868, 15.03.1869, 08.07.1875 et 03.01.1899. Sa dénomination actuelle apparaît pour la première fois en 1868 et pourrait avoir un rapport avec l'annexion de Venise au royaume d'Italie (1866).

Les plus anciennes demandes de permis de bâtir conservées remontent à 1853, mais la majorité des demandes date des années 1870-1880. Le bâti de style néoclassique de l'époque est défiguré par les nombreuses transformations dont il a fait l'objet au fil des ans (pose d'un parement de briquettes ou d'un nouvel enduit, suppression de certains éléments, ajout d'un étage, etc.). Entre le no43 et le n°95, la rue compte de nombreux garages et d'anciens ateliers appartenant à des maisons situées chaussée d'Ixelles. La maison no25 (architecte François De Decker, 1925) frappe par sa façade étonnamment étroite due à la parcelle qui s'évase en triangle. Du côté impair, la rue présente également un ensemble de quatre maisons de gabarit modeste, de style éclectique (nos43 à 49).

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACI/Urb. 25: 304-25.
ACI/TP 304.
ACI/TP Historique des rues (1925).

Cartes / plans
POPP, P. C., Atlas cadastral de Belgique, Plan parcellaire de la commune d'Ixelles avec les mutations, Bruxelles, 1866.