Typologie(s)

hôtel particulier

Intervenant(s)

Paul HAMESSEarchitecte1910

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 36811
voir plus

Description

Hôtel particulier de style éclectique, de composition asymétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition asymétrique lorsqu’elle compte deux travées inégales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux. La travée principale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré. Les caves, d’ordinaire à demi enterrées, se marquent en façade par un soubassement élevé., architecte Paul Hamesse, de 1909 et millésimée «Anno 1910».

Il fait partie d’une enfilade d’immeubles particulièrement homogène, allant du n°11 au n°27.

Façade en (simili-)pierre blanche. Coiffée d’un pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. d’inspiration classique, travée principale percée au rez-de-chaussée de trois fenêtres jumelées grillées et devancée, au premier étage, d’un bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. couvert d’une terrasse à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. de pierre enserrant des ferronneriesÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux.. En travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d’entrée, porte cochère en fer forgé sous porche dans-œuvre; au premier, loggiaPetite pièce dans-œuvre, largement ouverte sur l’extérieur par une ou plusieurs larges baies non closes par des menuiseries. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. cintré fermée d’une balustrade similaire à celle qui orne l’allège du niveau supérieur. Menuiserie partiellement conservée.

Intérieur. Au centre de l’immeuble, cage d’escalier d’honneur doublée d’un escalier de service, distribuant les pièces d’habitation.


Sources

ACF/Urb. 4945 (1909).

Arbres remarquables à proximité