Typologie(s)

hôtel particulier

Intervenant(s)

Maurice NÉLISarchitecte1911

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 36814
voir plus

Description

Hôtel particulier de style éclectique, conçu par et pour l’architecte Maurice Nélis, 1911.

Il fait partie d’une enfilade d’immeubles particulièrement homogène, allant du n°11 au n°27.

Élévation de quatre niveaux parée de pierre bleue et de pierre blanche. Baies pour la plupart à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle.. Au rez-de-chaussée, fenêtre grillée à gauche, porte cochère en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. à droite. Au premier étage, imposant bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. couvert d’une terrasse à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. de pierre enserrant des ferronneriesÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux., devançant un triplet. Dernier étage percé de quatre fenêtres jumelées. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. conservée.

En fond de parcelle, dépôt d’origine agrandi en 1924.


Sources

Archives
ACF/Urb. 5114 (1911), 8348 (1924), 17265 (1958), 21508 (1993).

Arbres remarquables à proximité