Typologie(s)

maison d’habitation
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

Eugène LEMANarchitecte1913

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016-2017

id

Urban : 35770
voir plus

Description

Maison de style éclectique, à rez-de-chaussée commercial, signée sur le soubassement «EUG(ène). LEMAN / ARCHITECTE», 1913.

Élévation de quatre niveaux, à travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. unique aux étages. Rez-de-chaussée enduit en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. rose, étages en briques jaunes et rouges; l’ensemble rehaussé de pierre bleue. Vitrine à porte latérale et porte cochère, sous arc en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale.. Niveaux médians flanqués de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. reliés par un cordon chantourné. TripletsGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. à balcon axial, le premier rectangulaire sur culot triangulaire, le second de plan cintré, devançant une porte-fenêtre à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. à extrados légèrement brisé. Garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. Dernier niveau de faible hauteur, percé de deux fenêtres accolées à la corniche et flanquées de décors de briques. Corniche de bois en gorge, garnie d’écailles latéralement. Huisserie conservée, excepté la partie inférieure de la devanture; impostesUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. à petits-bois et vitrage coloré.

À l’arrière, petit bâtiment à pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. à usage d’écurie et de remise.

Sources

Archives
AVB/TP Laeken 5074 (1913).