La rue des Chrysanthèmes débute rue du Champ de la Couronne avant de se décaler vers l’est en changeant d’axe, au-delà de la rue des Artistes, pour longer le square Prince Charles, croiser la rue de Vrière et rejoindre la rue des Horticulteurs. Au-delà de cette dernière se trouve une impasse menant à un terrain vague appartenant au CPAS.

La rue, dont l’alignement est décrété par l’arrêté royal du 18.02.1899, est partiellement établie sur l’assiette d’un ancien chemin de terre bordé de peupliers, dénommé Kroonveld Wegel. Elle est baptisée dès 1898, en même temps que la rue des Horticulteurs. Le choix des chrysanthèmes est vraisemblablement lié à la proximité du cimetière de Laeken. Jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, le deuxième tronçon de la rue, entre les rues des Artistes et de Vrière, était situé dans le même axe que le premier; le troisième tronçon suivait déjà son axe actuel, au-delà d’un terre-plein triangulaire. Dans le cadre de l’établissement de la Rijksnormaalschool (voir nos24-26, 28), l’îlot accueillant l’établissement a été étendu vers le sud-est à la fin des années 1940, entraînant le déplacement du second tronçon de la rue vers l’axe du troisième, au détriment du square Prince Charles.

Le premier tronçon de la rue est essentiellement bâti entre 1905 et 1913. Côté impair, il s’agit de maisons modestes de style néoclassique, comme l’ensemble formé par les nos19 et 21 ou encore le no17, dont la porte cochère donnait accès à la Fabrique de confiseries J. Devos, établie en intérieur d’îlot vers 1920. Côté pair, ce sont des habitations de style éclectique, des années 1910 pour la plupart, dont les nos8 et 10, conçus en 1911 par un même auteur, excepté une paire d’immeubles de rapport du début des années 1920 (voir nos18, 20).

Quant au troisième tronçon côté impair, doté d’une zone de recul, ses angles sont bâtis de deux maisons à trois façades (voir nos35 et 43) conçues par l’architecte François Van Stichel pour la veuve C. Carbon, dont la propriété se situait juste en face, à l’emplacement de la Rijksnormaalschool. Le reste du tronçon ne s’est construit qu’aux environs de 1960, de maisons de type bel-étage.


Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/AR rues, boite 54-63, cote 54, no12 (23.11.1898).
AVB/PP 2710 (1868).
AVB/TP 8: Laeken PV Reg. 130 (15.12.1911); 10: Laeken PV Reg. 130 (20.12.1911); 17: 42367 (1921).

Ouvrages
VAN KRIEKINGE, D., Essai de toponymie laekenoise, Laeken, 1995, s.p.
VAN NIEUWENHUYSEN, P., Toponymie van Laken (thèse de doctorat en Philologie germanique), UCL, Louvain-la-Neuve, 1998, p. 1318. 

Périodiques
Almanach du Commerce et de l’Industrie, «Chrysanthèmes (rue des)», 1920.