Typologie(s)

villa à trois façades

Intervenant(s)

R. CORNILarchitecte1924

Styles

Régionaliste

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2018

id

Urban : 38440
voir plus

Description

Villa à trois façades, de style cottage, architecte R. Cornil, 1924.

Bâtiment de deux niveaux sous toiture mansardée à égout retroussé. Rez-de-chaussée en briques rouges, rehaussé d’éléments aujourd’hui peints, étage enduitL'enduit est un revêtement de plâtre, de mortier, de stuc, de ciment, de lait de chaux, de simili-pierre, etc. à décor de pans-de-bois en ciment, l’ensemble rehaussé de pierre bleue. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en faux moellonsPierres grossièrement équarries mises en œuvre dans une maçonnerie. en façade latérale. Une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. à rue, marquée par un avant-corps de plan trapézoïdal sous terrasse à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. à grille en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. Angle traité en tourellePetite tour engagée dans un bâtiment, généralement sur un de ses angles. sous terrasse devançant la toiture, à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. En façade latérale, trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., la deuxième en retrait, qui devait suivant le projet être percée d’une porte, la dernière en avancée, accueillant l’entrée, dotée d’une marquiseAuvent métallique vitré.. LucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. de menuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. à l’origine, remplacées par de simples baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement.. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. remplacée.
Grille du jardinet remplacée.

À l’arrière, bâtiment de deux niveaux à usage de magasin et bureau, conçu en 1936 (architecte Jules Pilate). Transformé en garage, il est prolongé par un corps d’un niveau s’étendant jusqu’à front de rue en 1960 (architecte S. Couck).

Sources

Archives
AVB/TP 54401 (1924), 45160 (1936), 72572 (1960).