Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

Fr. ROBBERECHTSarchitecte1913

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Laeken (Archistory - 2016-2019)

Recherches et rédaction

2016-2017

id

Urban : 37574
voir plus

Description

Maison de rapport de style éclectique, à rez-de-chaussée anciennement commercial, architecte Fr. Robberecht, 1913. Elle fut primée au concours de façades organisé par la Commune pour les années 1913 à 1915.

Elle se situe au sein d’une enfilade particulièrement cohérente d’immeubles de même style, occupant la section sud du rond-point formé par la place Alexandre Pouchkine et allant du no43 boulevard Émile Bockstael au no36 rue Charles Demeer.

Élévation symétrique de quatre niveaux en briques rouges, rehaussée de pierre blanche et de pierre bleue. Rez-de-chaussée percé à l’origine d’une devanture et de la porte, à piédroitsLes piédroits sont les éléments verticaux latéraux de l’encadrement d’une baie, portant son couvrement. en pilastreÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. à coussinetsPierres de taille formant saillie profilée dans l’embrasure de la baie. Ils sont situés au sommet des piédroits et portent un linteau ou un arc. sous linteauÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. métallique continu; devanture remplacée par deux fenêtres. Étages flanqués de lésènes ponctuées d’ancres et reliées par une arcature. Oriel de deux niveaux, de plan rectangulaire au premier, trapézoïdal au second, sous terrasse à garde-corps en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. Étroites fenêtres latérales. TripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. au dernier étage. Corniche conservée, à longues consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console.. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. remplacée.

Sources

Archives
AVB/IP II 684 (1903-1915).
AVB/TP Laeken PV Reg. 153 (02.10.1913).

Arbres remarquables à proximité