Typologie(s)

château d’eau / réservoir

Intervenant(s)

Joseph POELAERTarchitecte1857

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Inventaire de l'architecture industrielle (AAM - 1980-1982)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Extension Sud (Apeb - 2005-2008)

Recherches et rédaction

2005-2006

id

Urban : 17636
voir plus

Description

Dispositif de commande du réservoir d'eau de la Ville de Bruxelles formant un promontoire et occupant presque tout l'îlot compris entre les rues de la Vanne et du Couvent. Ce réservoir, alimenté via un aqueduc souterrain, est alimenté par les eaux du Hain depuis 1855.

Pavillon de plan carré d'un seul niveau, sous toiture à croupeUne croupe est un versant de toit qui réunit les deux pans principaux d’un toit à leur extrémité. Contrairement à la croupette, la croupe descend aussi bas que les pans principaux., attribué à l'architecte Joseph Poelaert en 1857 (signature des plans effacée et projet contre-signé André). Enveloppe monumentale, aux proportions vitruviennes. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en pierre bleue et élévation en pierre blanche. Chaque face est ajourée dans sa partie supérieure par une baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. oblongue à double meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie., à claustra à croisillons ; appuiAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. formant bandeauÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. saillant ; tablePetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau.. Les angles sont traités en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. EntablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. à ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. successifs.

Sources

Archives
AVB /AA protocole des plans de 1857, rep. nos 319 et 325.

Ouvrages
DUQUENNE, X., L'avenue Louise à Bruxelles, Xavier Duquenne éd., Bruxelles, 2007.
LOZE, P. (dir.), Poelaert et son temps (Catalogue de l'exposition), Crédit Communal de Belgique, Bruxelles, 1980, p. 167.
VIRE, L., La distribution publique d'eau à Bruxelles. 1830-1970, coll. Histoire Pro Civitate, 33, Crédit Communal, Bruxelles, 1973.

Arbres remarquables à proximité