Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

Joseph VRANCKXarchitecte1911

Styles

Éclectisme

Recherches et rédaction

2009

id

Urban : 18533
voir plus

Description

Ensemble de trois maisons de rapport à rez-de-chaussée commercial, de style éclectique, architecte-géomètre Joseph Vranckx, 1911.

Élévations de quatre niveaux, en briques rouges ou orangées, rehaussées de briques blanches et de pierre bleue. La plupart des baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle. bichrome. Balcons à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion., ceux du bâtiment d'angle pansusUn garde-corps est dit pansu lorsqu'il se cintre en doucine en élévation..

Au n° 38 rue de la Pacification et 1 rue des Guildes, quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers la rue des Guildes, deux vers la rue de la Pacification, reliées par une large travée biaiseTravée d’angle, située de biais, généralement à quarante-cinq degrés, par rapport au reste de l’élévation.. Vers la rue des Guildes, première travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. flanquée de fenêtres en meurtrière. Travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. aveugleUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre. aux étages de part et d'autre de la travée biaiseTravée d’angle, située de biais, généralement à quarante-cinq degrés, par rapport au reste de l’élévation.. Cette dernière est percée de tripletsGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. devancés d'un balcon, remplaçant l'oriel sous terrasse prévu au projet. AllègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. du deuxième étage à damier de briques. Commerce scandé de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau.. Placement d'une marquiseAuvent métallique vitré. en 1913, aujourd'hui disparue. Toiture mansardée ultérieurement. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. partiellement conservés.

Aux n°s 40 et 42, deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales aux étages. Au n° 42, rez-de-chaussée commercial non prévu au projet ; vitrine à petit-bois et porte privée conservées.

Sources

Archives
AVB/TP 1726 (1911) ; 38 rue de la Pacification et 1 rue des Guildes : 18565 (1913).