Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

Styles

Beaux-Arts
Art Déco

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Anderlecht-Cureghem (Archistory - 2017-2019)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2019

id

Urban : 39582
voir plus

Description

Immeuble de rapport à rez-de-chaussée commercial, d’inspiration Beaux-Arts aux accents Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte F. Robberechts, 1923.

Élévation de quatre niveaux et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. égales aux étages, coiffées chacune d’un pignon en clochePignon dont la forme évoque le profil d'une cloche.. Rez-de-chaussée en pierre blanche, aujourd’hui peint; étages en briques, rehaussés de pierre blanche. Porte piétonne à traverse, vitrine – ayant remplacé une devanture commerciale à vitrines cintrées en retour vers l’entrée – et entrée carrossable, toutes trois à piédroits en colonne cannelée à chapiteauCouronnement orné ou mouluré, d’une colonne, d’un pilier ou d’un pilastre. à volutesOrnement enroulé en spirale que l’on trouve notamment sur les chapiteaux ioniques, les consoles, les ailerons, etc.. Aux étages, travées flanquées de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. colossaux et marquées chacune par un bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. de deux niveaux, percé de baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à trois meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie., sous terrasse à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. à claire-voieUn élément est dit à claire-voie lorsqu’il est ajouré de petites ouvertures décoratives.. Elles devancent une porte-fenêtre à deux meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie.. FriseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. à décor de briques en damier, soulignant les pignonsPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc., à extrémités à volutesOrnement enroulé en spirale que l’on trouve notamment sur les chapiteaux ioniques, les consoles, les ailerons, etc. et oculusJour de forme circulaire, ovale ou polygonale. chantournéUn élément est dit chantourné lorsque sa forme alterne courbe et contre-courbe. à haute clefClaveau central d’un arc ou d’une plate-bande. Il s’agit d’un élément architectonique. Le terme s'utilise également pour des éléments purement décoratifs qui évoquent une clef à rôle structurel.. Porte conservée, à joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. grillés et jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. d’imposte à vitrail. Châssis en bois des étages d’origine, à petits-fers et vitraux à dessin floral.
À l’intérieur, magasin suivi de bureaux à l’origine. Un appartement par étage.

À l’arrière, conçu suivant le même projet, atelier de deux niveaux, surmonté à droite d’un troisième, à usage de dépôt à papier à l’origine.

Sources

Archives

ACA/Urb. 17395 (24.03.1924), 37422 (17.11.1955).