Typologie(s)

hôpital/clinique

Intervenant(s)

Victor HORTAarchitecte1907-1911

Styles

Éclectisme
Art nouveau

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2018

id

Urban : 38547
voir plus

Description

Ceignant le site de l’hôpital Brugmann (voir lettres C sur le plan), clôture conçue par l’architecte Victor Horta à partir de 1907 et construite à partir de 1911.

Il existe trois types de clôture, les deux premiers conçus en style éclectique teinté d’Art nouveau.

La section qui borde la place consiste en une grille à barreaux droits sur socle profilé en pierre bleue et raidie par des piliersSupport vertical de plan carré. métalliques carrés à base et chapiteauCouronnement orné ou mouluré, d’une colonne, d’un pilier ou d’un pilastre., ce dernier amorti en dômeToit de plan centré à versant continu ou à pans, galbé en quart de cercle ou d'ovale.. Elle est interrompue par des niches flanquées de piliersSupport vertical de plan carré. à chapiteauCouronnement orné ou mouluré, d’une colonne, d’un pilier ou d’un pilastre., en briques rouge-orangé et pierre bleue, et plaquées de marbre blanc aux noms de bienfaiteurs. Les piliersSupport vertical de plan carré. sont liés par la couverture des niches, à la manière d’une traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. délardée. Les grilles sont prolongées à l’avant, sur le même socleMassif surélevant un support ou une statue., par un section arrondie de mur plein, traversée et couverte de cordonsCorps de moulure horizontal, à rôle purement décoratif, situé sur une partie quelconque d’une composition. de pierre qui délimitent deux registres de briques, l’inférieur rouge, l’autre jaune.

Au-delà de la maison du directeur et jusqu’avant la Fondation Reine Élisabeth, la clôture devient aussi mur de soutènement plein pour l’assiette du site, artificielle et à angle arrondi de ce côté. Un soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. cimenté est bordé d’une assiseRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. de pierre bleue en escalier à empattement concave, un dispositif dicté par la pente importante de la voirie. Le mur, qui se développe tout en briques colorées, est raidi de larges pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau., deux droits et deux en éperon, à chapiteau de pierre. Sur la plus grande partie de sa hauteur, le mur est en briques rouge-orangé. Dans sa partie supérieure, il s’anime de lits de briques rouges dans un registreAlignement horizontal de baies sur un pignon. de briques jaunes que strient aussi des cordonsCorps de moulure horizontal, à rôle purement décoratif, situé sur une partie quelconque d’une composition. de pierre (dont le couvre-mur), l’inférieur souligné de denticules rouges.

Le reste du périmètre est bordé d’une simple clôture en béton, composée de poteaux enchâssant des plaques ajourées d’une friseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. à motif de roues. Cette clôture n’était interrompue que par les portails de la Fondation Reine Élisabeth et ceux de la mortuaire. Il n’en subsiste aujourd’hui qu’une section, devant la Fondation.