Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Marcel SPITTAELarchitecte1931

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 36882
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte Marcel Spittael, 1931.

Elle fait partie d’une enfilade homogène de maisons bourgeoises, allant du no66 au no98.

Façade de deux niveaux en briques jaunes et éléments en pierre bleue. Toiture mansardée. Entrée principale précédée d’un escalier, flanquée à gauche d’une petite fenêtre et à droite d’une logette de plan rectangulaire, le tout sous auvent continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées.. À l’étage, fenêtre en bandeauFenêtre percée sur une grande partie de la largeur de la façade et formant visuellement un bandeau. interrompue par une tablePetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. décorative axiale. Deux lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. identiques. FerronneriesÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. et tablePetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. en pierre animées d’un même motif en chevrons. Garage partiellement en sous-sol. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. remplacée à l’identique. Clôtures sur soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. de pierre bleue d’origine.

Sources

Archives
ACF/Urb. 11170 (1931).

Arbres remarquables à proximité