Typologie(s)

villa à trois façades

Intervenant(s)

BRAMSentrepreneur, architecte

Styles

Éclectisme d'inspiration pittoresque

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 36880
voir plus

Description

Villa d’inspiration cottage située à l’angle de l’avenue Jupiter, conçue et construite par l’architecte-entrepreneur Brams pour le marchand en gros Émile ’t Kint, 1922.

Façade en briques de deux niveaux rehaussée d’éléments en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. et pierre bleue, sur un soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. de pierre bleue. PignonsPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. à faux colombages sous toiture à croupeUne croupe est un versant de toit qui réunit les deux pans principaux d’un toit à leur extrémité. Contrairement à la croupette, la croupe descend aussi bas que les pans principaux.. La façade biaise précédée d’un jardinet est la façade principale.
Porte d’entrée sous porche dans-œuvre à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale.. À gauche, double porte-fenêtre s’ouvrant sur une terrasse rectangulaire sous toit de tuiles et balcon à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. et ferronneriesÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. (modifié en 1939), sur lequel s’ouvre une porte-fenêtre au centre d’un tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste.. À droite à l’étage, bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. formant une tourellePetite tour engagée dans un bâtiment, généralement sur un de ses angles. polygonale engagée. Porte d’origine, le reste de la menuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. remplacé.
Jardinet fermé tantôt d’une clôture à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. en moellonsPierres grossièrement équarries mises en œuvre dans une maçonnerie. enserrant des ferronneries sur une plintheAssise inférieure d’un soubassement ou soubassement de hauteur particulièrement réduite. également en moellonsPierres grossièrement équarries mises en œuvre dans une maçonnerie., tantôt d’une haie.

Sources

Archives
ACF/Urb. 7492 (1922), 13961 (1939).

Arbres remarquables à proximité