Typologie(s)

maison unifamiliale ou de rapport (indéterminé)
carré

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1600-1699

Statut juridique

Classé depuis le 13 juillet 2006

Styles

Architecture traditionnelle

Inventaire(s)

  • Inventaire du patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Pentagone (1989-1993)
  • Inventaire du patrimoine industriel (La Fonderie - 1993-1994)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 32498
voir plus

Description

Maison perpendiculaire traditionnelle, du XVIIe siècle, de deux niveaux et trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. sous bâtièreToit à deux versants. couverte de tôle ondulée. Probablement élevée en briques et pierre blanche, aujourd’hui enduite et peinte, façade-pignon à gradins (9 sous pinacle) et oreilles, renforcée d’ancres droites à crochet. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. d’étages modifiées au XIXe siècle, rectangulaires, à appuiAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. saillant et petit garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux.. À la base du pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc., fenêtre axiale en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale., flanquée de deux jours rectangulaires et surmontée d’un troisième identique, l’ensemble sur appui saillant du XIXe siècle.
À la travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. droite du rez-de-chaussée, portail cintré à clé et sur impostes, accédant à l’ancienne impasse du Roulier par un passage couvert à poutres apparentes posant sur consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console., aujourd’hui obturé. À gauche, porte et vitrine de magasin.

Sources

Archives
IRPA, cliché ACL, 104648A (1905).