Typologie(s)

villa isolée
atelier (artisanat)

Intervenant(s)

Victor MARRESarchitecte1927

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 29554
voir plus

Description

Villa de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte Victor Marres, 1927.

Élévation d’un seul niveau sous très haut toit brisé en pavillonLe toit en pavillon est un toit à quatre versants droits couvrant un corps de bâtiment de plan sensiblement carré. La lucarne en pavillon est une lucarne dont le toit est en pavillon.. Façades en briques brunes, aujourd’hui intégralement peintes en blanc, à l’exception du soubassement et de l’annexe avec garage partiellement en sous-sol. Côté rue, façade-pignon animée au rez-de-chaussée d’une tablePetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. ornée d’un putto avec, de part et d’autre, les fenêtres d’angle à meneauxÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. en pierre bleue, flanquées d’une fenêtre plus petite. Entrée située du côté droit de la villa et précédée d’un perronEmmarchement extérieur devançant la porte d’entrée d’un bâtiment..
Du côté gauche, travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiale en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. de deux niveaux, interrompant la corniche. Garage partiellement en sous-sol qui, le long de la façade arrière, se prolonge par un atelier de plan rectangulaire éclairé par de larges baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. vitrées.
Dans cet atelier (transformé en 2002), la Maison A. Brawers «Le timbre moderne», propriétaire du bâtiment, fabriquait probablement des timbres, des sceaux et des plaques en caoutchouc et cuivre. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. remplacée à l’identique.

Sources

Archives
ACF/Urb. 9619 (1927), 13255 (1936), 22834 (2002).

Arbres remarquables à proximité