Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

François VAN MEULECOMarchitecte1930

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 29546
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., signée et millésimée «F[rançois] VAN MEULECOM / ARCHITECTE / 1930».

Elle fait partie d’une enfilade homogène de maisons bourgeoises, allant du no66 au no98.

Élévation de trois niveaux, sous haute toiture mansardée interrompue par deux pignons jumelés. Rez-de-chaussée enduitL'enduit est un revêtement de plâtre, de mortier, de stuc, de ciment, de lait de chaux, de simili-pierre, etc. en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général., sur un soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. de pierre bleue et sous une corniche en bois. À gauche, porte d’entrée précédée d’un escalier, flanquée de lanternes et d’une fenêtre et, à droite, garage partiellement en sous-sol sous une fenêtre de plan trapézoïdal; tous deux sous une imposte consistant en une étroite fenêtre en bandeauFenêtre percée sur une grande partie de la largeur de la façade et formant visuellement un bandeau.. Étages en briques rehaussés d’éléments enduits en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris.. LoggiaPetite pièce dans-œuvre, largement ouverte sur l’extérieur par une ou plusieurs larges baies non closes par des menuiseries. axiale à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerie, flanquée de part et d’autre d’une fenêtre rectangulaire. Pignons percés d’une petite fenêtre. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. à petits-bois garnis de vitraux à motifs floraux d’origine.
Ferronnerie également d’origine.

Sources

Archives
ACF/Urb. 10812 (1930).

Ouvrages
LOZE, P., «De verspreiding van nieuwe vormen vanuit de stijl», Art Deco architectuur. Brussel 1920-1930, Bruxelles, AAM, 1996, p.27.