Typologie(s)

maison bourgeoise
atelier (artisanat)

Intervenant(s)

A. SAROTarchitecte1910

Styles

Beaux-Arts

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Forest (DPC-DCE - 2014-2020)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016-2019

id

Urban : 29506
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style Beaux-ArtsStyle Beaux-Arts (de 1905 à 1930 environ). Courant architectural puisant son inspiration dans les grands styles français du XVIIIe siècle. Riche et ornementé, il se caractérise souvent par des élévations en (simili-)pierre blanche et/ou brique orangée ainsi que par l’usage du fer forgé pour les garde-corps et la porte., de composition symétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition symétrique lorsqu’elle compte trois travées égales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux de hauteur dégressive. La travée axiale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré. par l’architecte A.Sarot, 1910. À l’arrière, atelier de deux niveaux, à l’origine «?Manufacture de Chaussures de luxe VanDorpel?»?» 1920.

Façade enduite, le rez-de-chaussée à faux-jointsEnduit dans lequel sont tracés des sillons pour suggérer un appareil de pierre.. Logette en travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiale. Aux étages, travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. flanquées de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. colossaux. Nombreux éléments décoratifs comme des allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. en U inversé, une couronne et des guirlandes. Porte de garage menant à l’atelier situé à l’arrière. La mansarde et les deux lucarnes identiques datent probablement d’une période ultérieure. Porte et corniche conservées.

Sources

Archives
ACF/Urb. 5197 (1910), 5240 (1910), 6979 (1920), 9373 (1927), 14251 (1942), 15028 (1948), 17641 (1960), 23306 (2004).

Arbres remarquables à proximité