Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Antoine POMPEarchitecte1936

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2011-2013

id

Urban : 21575
voir plus

Description

Petit immeuble à appartements d'inspiration Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte Antoine Pompe, 1936.

Élévation de cinq niveaux –le dernier attique– et six travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. de largeurs inégales. Façade en briques jaunes partiellement enduite et rehaussée d'éléments en pierre bleue. Deuxième et dernière travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. marquées toutes deux par un oriel devançant les étages, le premier rectangulaire, le second triangulaire. Première et troisième travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. percées de petites loggiasPetite pièce dans-œuvre, largement ouverte sur l’extérieur par une ou plusieurs larges baies non closes par des menuiseries. à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. et barre d'appuiPetit garde-corps de faible hauteur et non saillant, compris dans l’embrasure d’une fenêtre.. Légères modifications en 1937. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés.
Au rez-de-chaussée, passage cocher (n°9) donnant accès aux garages, construits en intérieur d'îlot.

Façade précédée d'une zone de non-bâtisse clôturée d'un muret enserrant des grilles en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux., d'origine.

Sources

Archives
ACI/Urb. 176-9, 176-9-11.

Périodiques
POMPE, A., «‘L'architecture' est un ‘art' La ‘construction' est une ‘science'», Rythme, 41, 1965, p. 22.