Typologie(s)

maison d’habitation

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1890-1910

Styles

Éclectisme d'inspiration pittoresque

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Recherches et rédaction

2011-2013

id

Urban : 21585
voir plus

Description

Ensemble de deux maisons de style éclectique d'inspiration pittoresque, vers 1900.

Elles font aujourd'hui partie de l'Université libre de Bruxelles.

Façades en briques rouges et éléments de pierre bleue. AncresPièce métallique apparente ou noyée dans l’enduit de façade, fixée à l’extrémité d’un tirant en fer pour solidariser les murs et les planchers. Il existe des ancres purement décoratives, non reliées à des tirants.. Corniches pittoresques en bois.

Vers l'avenue Jeanne, façades sous pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. de forme trapézoïdale, dont l'unique travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. est percée de fenêtres jumelées par deux aux deux premiers niveaux; au troisième, fenêtre à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. d'origine transformée en tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. au n°58 (1957). Balcon continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées. à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en bois conservé au n°58.

Façades latérales comptant trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., l'axiale, d'entrée, traitée en léger ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. et surmontée d'une lucarne-pignonLucarne dont le devant triangulaire évoque un pignon.. Barres d'appuiPetit garde-corps de faible hauteur et non saillant, compris dans l’embrasure d’une fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. d'origine.

Au n°60, annexe de trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. et deux niveaux, le deuxième percé d'oculiJour de forme circulaire, ovale ou polygonale..

Menuiseries partiellement conservées.

Sources

Archives
ACI/Urb. 176-58.

Arbres remarquables à proximité