Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Styles

Néo-Renaissance flamande

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Extension Sud (Apeb - 2005-2008)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2005-2006

id

Urban : 15782
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style néo-Renaissance flamandeLe style Renaissance flamande (XVIe s.) mêle des éléments inspirés de la Renaissance italienne à l’héritage architectural médiéval local. Le style néo-Renaissance flamande (de 1860 à 1914 environ) cherche à ressusciter cette architecture, à la faveur de l’émergence du nationalisme belge. Il se caractérise par des élévations en briques et pierres et des formes caractéristiques (pignons, tourelles, logettes)., conçue en 1883 et millésimée « MDCCCLXXXIV » (1884).

Élévation de trois niveaux et de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. égales, celle de droite en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général., devancée par une logette monumentale en bois finement ouvragé et couronnée par une lucarneOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. carrée. Façade de briques avec bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. et pointes de diamantBossage comptant plusieurs facettes, comme la pointe d’un diamant. en pierre de Savonnières. R.d.ch. assez bas, en pierre bleue traité à bossages, avec porte à montants à motifs de fuseauxOrnement de style Renaissance flamande, en forme de tournage engagé, rétrécissant régulièrement vers le bas.. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. des étages sous arc de déchargeArc noyé dans un mur plein, qui surmonte généralement un linteau ou un autre couvrement et sert à le soulager. relevé de pierre blanche. AllègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. à motifs d'entrelacsOrnements composés de courbes entremêlées. au 1er étage, portant le millésime en mosaïque au 2e. Les baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. de la travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. de droite sont divisées par un meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie.. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. conservée.

Intérieur
ouvrant sur un vestibule de proportion carrée menant à la cage d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier. axiale. Celle-ci donne sur un étage attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement. clôturé par une verrière (puits de lumière). Bel étage incluant deux pièces en enfilade de style Renaissance flamande aux finitions soignées et en parfait état de conservation. Boiseries de qualité mises en œuvre dans les lambrisLe lambris est un revêtement de menuiserie, de marbre ou de stuc couvrant la partie inférieure ou l'entièreté des murs d’une pièce. muraux, les plafonds, les portes et leurs encadrements, les manteauxManteau de cheminée. Construction d’ordinaire en marbre, renfermant le foyer d’une cheminée. de cheminée, les culots figurant des musiciens. Vitraux armoriés dans la logette ; tapisseries anciennes intégrées dans les lambrisLe lambris est un revêtement de menuiserie, de marbre ou de stuc couvrant la partie inférieure ou l'entièreté des murs d’une pièce. de la pièce arrière. Pièce de service desservie à l'arrière par un petit escalier de service. Vitraux figurant notamment des scènes de contes.

Sources

Archives
AVB/TP 7119 (1883).

Arbres remarquables à proximité