Perpendiculaire à l'avenue de Wezembeek, l'avenue du Prince Régent croise l'avenue de Witthem puis se termine en un cul-de-sac ouvrant latéralement sur le clos de la Libération.

Elle est construite suivant un plan de lotissement dessiné en 1951 par l'architecte Paul Posno pour la Société coopérative Kapelleveld. Destinée au départ à porter le nom d'avenue d'Armstorff, choisi le 14.05.1954, elle est rebaptisée par le Conseil communal le 10.09.1954, à la suggestion de la Société Kapelleveld, en l'honneur du Prince Charles de Belgique, Régent du Royaume de 1944 à 1950 (ACWSP/TP 3412).

En 1968-1969, un plan d'aménagement dressé par l'urbaniste Émile Ryckaert projetait la prolongation vers le sud des avenues Pierre Vander Biest et du Prince Régent. Seule la 1re avenue est cependant prolongée.

Les trottoirs de cette large artère sont agrémentés de parterres délimités par une haie et plantés d'arbres. Elle est bâtie, comme la plupart de ses voisines, de villas jumelées par deux, dessinées par l'architecte Paul Posno, précédées d'un petit jardin clos de murets de moellons.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACWSP/Urb. 158 (1951), 251 (1958).