La rue Dupont relie la rue de Brabant à la rue Royale et à la place de la Reine. Prolongée par la rue de Beughem, elle croise sur son parcours les rues des Plantes, Linné, Verte et de la Poste.

Le dernier tronçon de la rue Dupont, entre la place de la Reine et la rue de la Poste, est tracé dès 1827: il faisait alors partie de la rue de Beughem, débutant chaussée de Haecht. Établi dans l'axe de cette dernière rue, le tronçon de la rue Dupont compris entre la rue de la Poste et la rue Verte est décrété – tout comme la rue Allard, qui s'étendait alors de la rue Verte à la rue du Progrès – par arrêtés royaux successifs des 22.08.1845, 28.07.1847 et 11.05.1850, respectivement sur les propriétés du sieur Thomas pour le premier, du sieur Bovis pour le deuxième et enfin du sieur Allard et des héritiers Dupont pour le dernier. Les rues Dupont et Allard sont pavées en 1862. C'est ensuite entre 1870 et 1873 que sont incorporés à la rue Dupont le premier tronçon de la rue Allard, jusqu'à la rue de Brabant, ainsi que le tronçon de la rue de Beughem situé entre la place de la Reine et la rue de la Poste.

Le nom de l'artère renvoie à un propriétaire de terrains sur lesquels elle fut tracée, Jean François Joseph Dupont (Namur, 1771 – Schaerbeek, 1846), conseiller communal entre 1836 et 1842.

Résidentielle, la rue est essentiellement bâtie au cours des années 1850, de maisons de style néoclassique, plusieurs conçues en ensembles. Les parcelles vierges sont en majorité dotées de constructions durant la décennie suivante. La plupart ont été remaniées au cours du temps. Deux enfilades particulièrement cohérentes se distinguent néanmoins: celles allant des nos3 à 9 (voir ces numéros) et 77 à 93 (voir nos77, 81 et 83, 87 à 93). Pointons, au no6, une maison de style éclectique conçue en 1905. Au no20, un bâtiment érigé dans les années 1850 appartenait anciennement au Couvent des Sœurs de Sainte-Marie, également implanté de l'autre côté de l'îlot (voir rue de la Fraternité nos7a, 9, 11). Le dernier tronçon de la rue a, pour sa part, été entièrement reconstruit dans les dernières décennies du XXe siècle.

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACS/Urb. 6: 71-6.
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, 06.10.1846; 20.03.1850.
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, Rapport sur la situation et l'administration des affaires de la commune pendant l'exercice 1865-1866, p. 50.
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, Rapport sur la situation et l'administration des affaires de la commune pendant l'exercice 1869, p. 53.

Ouvrages
DEKOSTER, J.-A., Les rues de Schaerbeek, Bruxelles, 1981, pp. 40-41.
DE SAEGHER, E., BARTHOLEYNS, E., Histoire populaire de Schaerbeek, Henri Mommens imprimeur-éditeur, Schaerbeek, 1887, p. 49.
 
Périodiques
MERTENS, A., ROZEZ, «Dupont (rue)», Annuaire du Commerce et de l'Industrie de Belgique, Province de Brabant, Bruxelles et sa banlieue, Bruxelles, Établissements généraux d'imprimerie, 1870, 1873.

Cartes / plans
VANDERMAELEN, Ph., Plan parcellaire de la commune de Schaerbeek avec les mutations jusqu'en 1836.
POPP, P. C., Atlas du Royaume de Belgique, plan parcellaire de la commune de Schaerbeek, vers 1858.
BESME, V., Plan parcellaire des environs de Bruxelles, Saint-Josse-ten-Noode et Schaerbeek, 1867.
Plan de la commune de Schaerbeek 1876, Institut géographique national.