Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Charles GOENSarchitecte1936

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Recherches et rédaction

2010-2012

id

Urban : 21029
voir plus

Description

À l'angle de l'avenue Eugène Plasky, immeuble à appartements moderniste, bâti en 1936 et signé en mosaïques sur le rez-de-chaussée «Lenardon / mosaïste», «Ch. Goens / arch» et «S. Verardo».

Deux façades, l'une en retrait côté place, l'autre à front de l'avenue. Elles comptent respectivement huit et sept étages, au-dessus d'un rez-de-chaussée établi en contrebas côté place.

Rez-de-chaussée revêtus de céramique noire rehaussée de bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. de céramique orange flammée. Étages enduits.

Vers la place, cinq travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales. Deux portes de garage, une piétonne. Au dernier niveau, aux trois premières travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., terrasse sous pergola de béton à colonnes jumelées, partiellement vitrée en 1968. Vers l'avenue, étages en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. percés, à la droite d'un pan aveugleUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre., d'une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d'oculiJour de forme circulaire, ovale ou polygonale. et de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales, la seconde disposée sur un pan coupéPan de mur situé de biais sur l’angle d’un bâtiment.. Reliant les façades et bordant les oculiJour de forme circulaire, ovale ou polygonale., colonnes engagées passant la corniche, de plans respectivement semi-circulaire et trapézoïdal. Colonnes et encadrement des oculiJour de forme circulaire, ovale ou polygonale. couverts de céramique noire.

Porte piétonne remplacée; quelques châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. conservés. Zone de recul bordée d'une grille tubulaire.

Sources

Archives
ACS/Urb. 82-3-4, 82-5.

Arbres remarquables à proximité