Typologie(s)

immeuble à appartements
ascenseur historique

Intervenant(s)

L. M. DE WITingénieur-architecte1937

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)
  • Inventaire des ascenseurs historiques (Homegrade - DPC)

Recherches et rédaction

2010-2012

id

Urban : 20775
voir plus

Description

Immeuble à appartements moderniste, signé sur le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. «L. M. De Wit / ingr archte / Bruxes 1937».

Élévation symétrique de sept niveaux, le dernier en retrait sous toit plat, et trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., l'axiale plus large. Rez-de-chaussée en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche, sur soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en pierre blanche reconstituée. Étages en briques rouges, rehaussés d'éléments enduits. AppuiAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. des baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. en céramique émaillée noire. Portes en travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. latérales, de garage à gauche, piétonne à droite, dans une arcadeBaie aveugle ou non, coiffée d'un arc, souvent en répétition et allant jusqu’au sol. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle.; au-dessus de chacune, étroit oriel de plan cintré à vitrage courbe. Travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. centrale en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. aux étages, sous couronnement cintré.

Porte de garage à oculiJour de forme circulaire, ovale ou polygonale.. Porte piétonne en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. à motifs Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs.. Fins châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. métalliques conservés, à l'exception de quelques-uns en travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiale.

Appartement en duplex aux deux premiers niveaux. Un appartement à chaque étage suivant: salle de bains et deux chambres à l'avant, salle à manger et cuisine à l'arrière. Les plans prévoient une pergola devant le dernier étage, réservé aux domestiques. Ascenseur d'origine en trémie fermée.

Sources

Archives
ACS/Urb. 70-161.

Arbres remarquables à proximité