Typologie(s)

hôtel particulier

Intervenant(s)

Louis KUYPERSarchitecte1910

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 21950
voir plus

Description

Hôtel particulier à trois façades, de style éclectique, signé sur le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. «LS. KUYPERS / BOUWMEESTER / GEBRS GUYOT / ONDERNEMERS» et millésimé au sommet du pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. «anno MCMX».

Bâtiment de deux niveaux sous toit mansardé à brisis incurvé, flanqué d'un volume d'entrée d'un niveau sous toit-terrasse. À droite, porte menant au jardin et garage d'un niveau. En intérieur d'îlot, vastes bâtiments construits ultérieurement, à usage de bureaux, ateliers et entrepôts.

Élévation enduite. Vers l'avenue, façade symétrique de trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., l'axiale plus large, percée de deux fenêtres au rez-de-chaussée et marquée par une logette sur culots et à toiture bombée portant une terrasse à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. Celle-ci devance une lucarne-pignonLucarne dont le devant triangulaire évoque un pignon. chantournée percée d'un tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste.. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arc dépriméArc dont le tracé est une droite raccordée à ses extrémités par deux quarts de cercle. L’arc déprimé est relativement haut : le rayon de ses quarts de cercle doit faire au moins un cinquième de la portée de l’arc.. LucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. à couronnement chantournéUn élément est dit chantourné lorsque sa forme alterne courbe et contre-courbe.. Bas-reliefs de branches peuplées d'oiseaux; en allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. de la logette, inscription «ELKE / VOGEL BOUWT / ZYN NEST» sur des banderoles. Porte sous fenêtre grillée. Mur-pignon creusé d'un trilobe. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. conservée, à l'exception de la porte.
Porte menant au jardin conservée. Porte du garage élargie en 1951.

Sources

Archives
ACS/Urb. 46-140-142.

Périodiques
Album de la Maison moderne, 5e année, pl. 8.