Typologie(s)

rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

C. fils ALMAIN (-DE HASE)architecte1874

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Josse-ten-Noode (DMS-DML - 1994-1997)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 10651
voir plus

Description

Ensemble de maisons à usage mixte de commerce et d'habitation de style éclectique d'inspiration néoclassique construites en 1874 sur les plans de l'arch. C. ALMAIN DE HASE, comprenant chacune une façade arrière à front de la r. de l'Enclume.

R. des Deux-Églises, large lucarneOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. à aileronsÉlément décoratif ordinairement enroulé en S et terminé en volutes, qui s’inscrit dans un angle et forme un adoucissement. et frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches.. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. bombé et encadrement mouluré frappé ou non d'une clefClaveau central d’un arc ou d’une plate-bande. Il s’agit d’un élément architectonique. Le terme s'utilise également pour des éléments purement décoratifs qui évoquent une clef à rôle structurel. et soulignées de panneaux d'allègePartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre.. BandeauÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. d'entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. à panneaux lisses en creux et trous de boulin sous la corniche en bois à denticules et modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche..

Au no 130, parementRevêtement de la face extérieure d’un mur. de briquettesLes briquettes sont des plaques de terre cuite, de faible épaisseur, imitant des briques, appliquées sur une façade pré-existante. Elles ne sont pas, en principe, utilisées pour des constructions neuves, mais plutôt pour des rénovations qui visent à donner l’aspect d’une maçonnerie de briques de parement à une façade existante., au r.d.ch. éléments de devanture anc. à panneaux de verre peint. R.d.ch. des nos 132-134, 136 transformés à usage de commerce ou restaurant. Au no 138, porte de cave perçant le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue., portes-fenêtres du r.d.ch. surélevé agrémentées de garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion., porte à deux vantauxLe mot vantail désigne le battant d’une porte ou d’une fenêtre. en bois à panneaux surmontée d'un jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. où s'inscrit un vitrail à motif floral.

Sources

Archives
ACSJ/Urb./TP 1486, 1521, 1534 (1874).