Typologie(s)

immeuble de logements sociaux

Intervenant(s)

Edmond QUÉTINarchitecte1907

Styles

Éclectisme

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 4178
voir plus

Description

Immeuble d'habitations sociales, de style éclectique à façade polychrome, conçu par l'arch. communal Edmond Quétin (selon De Keyser, G., 1996), 1907, pour le compte de l'administration communale.
Proche des nos 39, 44 r. Crickx, 26 à 34 r. de Monténégro, 74, 76 r. de Bosnie, 197 ch. de Forest et du no 57 r. Gustave Defnet, tous conçus par l'arch. communal Émile Grégoire.

Élévation en briques rouges, rehaussée de briques blanches et de pierre bleue. Quatre niveaux sous mansarde et quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. séparées par des pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau., marqués par des petits corbeauxPièce de pierre ou de bois partiellement engagée dans un mur et portant une charge. Le corbeau se distingue de la console par sa petite taille, il porte généralement un élément en faible saillie. D’autre part, sa section verticale est sensiblement carrée ou rectangulaire. de pierre bleue au 1er étage. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à linteau métalliquePoutrelle métallique de profil en I, utilisée comme linteau, souvent agrémentée de rosettes en tôle découpée., sous corniche au r.d.ch. À dr., trois baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. sous linteauÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées. : fenêtre, porte piétonne et porte cochère. Brisis percé de lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. sous frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches. courbe. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. remplacée.

Sources

Archives
ACSG/TP. (Fonds non classé).

Arbres remarquables à proximité