Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

Hubert DE KOCKarchitecte1901

Styles

Éclectisme

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 8282
voir plus

Description

Large immeuble de rapport et de commerce de style éclectique, 1901, arch. Hubert De Kock.

Élévation de quatre niveaux, le 2e entresolé, et cinq travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. égales. R.d.ch. complètement modernisé en 1938 et modifié depuis. Entresol en pierre bleue à bossages, percé de baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à double meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. en fin pilastreÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau.. Niveaux supérieurs enduits à faux-jointsEnduit dans lequel sont tracés des sillons pour suggérer un appareil de pierre., scandés de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. monumentaux, partiellement cannelés. Balcons, continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées. au 3e niveau, simples au dernier ; désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. et grilles en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. EntablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. animé de paires de modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche. à glands. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. partiellement conservés.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 39 (1901), 31 (1938).

Arbres remarquables à proximité