Typologie(s)

maison bourgeoise

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Gilles (DMS-DML - 1997-2004)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 5476
voir plus

Description

Aux angles de la r. Émile Féron, se faisant face, deux maisons néoclassiques de deux niveaux, identiques à l'origine, probablement conçues ensemble.

Elles présentent une forte analogie avec le no 56 r. Coenraets, également à l'angle de la r. Émile Féron, qui s'élève sur trois niveaux.

Elles comptent chacune deux façades de composition symétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition symétrique lorsqu’elle compte trois travées égales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux de hauteur dégressive. La travée axiale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré., reliées à angle droit. Celle vers la r. Joseph Claes est plus large et présente des fenêtres aveuglesUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre. à l'origine. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle. au r.d.ch., en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. aux étages, la plupart reprises dans un encadrement. R. Émile Féron, balcon axial à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. remplacé. Porte piétonne axiale r. Joseph Claes. Annexes arrière ultérieures.

Au no 62, toiture mansardée et percée de lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. de 1947. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. conservés. Porte remplacée.

Au no 65, établissement d'un commerce au r.d.ch. en 1953 : deux vitrines flanquant une porte r. Féron, une vitrine à la 3e travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. r. Claes. LucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. placées en 1953. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 62 : 30 (1947) ; 65 : 104 (1953).