Nommée en hommage au peintre d'histoire André Charles Hennebicq (Tournai 1836 – Saint-Gilles 1904), élève du peintre Jean Portaels. Son atelier se trouvait r. de Lausanne 1. Majoritairement située en territoire saint-gillois, la r. André Hennebicq, dont le percement est décidé par le conseil communal en 1905, relie le carrefour formé par les r. Fernand Bernier, de Bosnie et de Serbie à la r. de Monténégro. Elle possède deux numéros sur la commune de Forest et est prolongée par la r. du Canada.

La r. André Hennebicq présente un bâti resté très cohérent, érigé entre 1905 et 1910 sur un parcellaire régulier, et essentiellement constitué de maisons de style éclectique à façade polychrome, où parfois s'insère une élévation d'inspiration néoclassique ou encore marquée par l'Art nouveau. Portant jusqu'à l'excellence la fantaisie et la polychromie du style éclectique, citons l'enfilade des nos 15 à 27 ainsi que le no 28, peut-être conçus par un même architecte, proches par certains détails du no 53 r. de Bosnie.

 

Nos ne figurant pas en notice : 2-4-6 : à l'angle de la r. de Bosnie, immeuble de rapport et de commerce de style éclectique, 1910, arch. Pierre De Gieter ; 8 : maison éclectique à façade polychrome, 1910 ; 16 : petite maison d'inspiration néoclassique, 1908, dotée d'un beau soubassement à bossages ; 34 : maison éclectique à façade polychrome, 1906, conservant une frise d'arcature en entablement ; 35 : maison de style éclectique, géomètre-expert Joseph Mertens, 1907, caractérisée par des proportions intéressantes et une corniche festonnée ; 38 : maison éclectique à façade polychrome, 1906 ; 39, 41 : deux maisons de style éclectique, édifiées sur schéma répétitif pour un même propriétaire, 1912. no 41 surhaussé en 1935 ; 43 : maison de rapport et de commerce de style éclectique, 1914, arch. Robert Lemaire ; 46 : maison éclectique à façade polychrome, 1906 ; 47 : maison d'inspiration néoclassique, 1906, surhaussée et transformée en 1929 ; 48 : maison éclectique à façade polychrome, 1907.

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives des numéros ne figurant pas en notice

ACSG/Urb. 2-4-6 : 337 (1910) ; : 381 (1910) ; 16 : 48 (1908) ; 34 : 119 (1906) ; 35 : 391 (1907) ; 38 : 16 (1906) ; 39, 41 : 192 (1912) ; 41 : 178 (1935) ; 43 : 91, 220 (1914) ; 46 : 230 (1906) ; 47 : 88 (1906), 298 (1929) ; 48 : 375 (1907).