Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Josse FRANSSENarchitecte1945

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Paysager
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 22272
voir plus

Description

À l'angle de la rue Georges Garnir, immeuble à appartements moderniste, architecte Josse Franssen pour l'entrepreneur H. Ruttiens, 1945.

Élévation de six niveaux sous toit plat, en briques rehaussées de pierre bleue. Reliées par un angle courbe, façade vers la rue Roos de six travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. égales, celle vers la rue Garnir marquée par un pan de mur aveugleUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre. suivi de trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales. L'immeuble abrite des appartements en duplex, éclairés chacun en façade principale par deux baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. superposées comprises dans même encadrement. Pour les baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. inférieures de ces duplex, fenêtres au rez-de-chaussée, portes-fenêtres devancées d'un balcon au deuxième étage, portes-fenêtres à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. au quatrième. Pour les baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. supérieures, portes-fenêtres en T à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre.. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. des duplex médians en saillie. Pleins de travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. à jeux de briques en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. Garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. métalliques galbés. À la dernière travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., porche d'entrée dans-œuvre rectangulaire à colonne d'angle, percé d'une fenêtre grillée et de la porte, vitrée en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. En façade latérale, première travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. percée de petites fenêtres éclairant les cages d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier. privées, la deuxième en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général., la troisième à petites fenêtres en décalage éclairant la cage d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier. commune. Porte conservée; châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. presque entièrement remplacés.

À gauche de l'entrée, appartement du concierge limité au rez-de-chaussée. Au premier étage, sur l'angle, appartement d'un seul niveau occupant deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Les autres, en duplex, sont desservis par une galerie en façade arrière aux rez-de-chaussée, deuxième et quatrième étages.

Sources

Archives
ACS/Urb. 190-26-28.

Périodiques
«Immeuble de logement à deux niveaux», Rythme, 5, 1950, pp. 3-7.
«Un immeuble à appartements sur 1 et 2 niveaux», La Maison, 7, 1949 pp. 201-203.

Arbres remarquables à proximité