Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

Jean-Joseph DE WITentrepreneur, architecte1905

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Gilles (DMS-DML - 1997-2004)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 7526
voir plus

Description

Ensemble de cinq immeubles de rapport identiques, à r.d.ch. commercial, d'inspiration néoclassique. Arch. Jean-Joseph De Wit, 1905.

L'ensemble, à l'exception du no 31, a bénéficié d'une rénovation importante lors du percement de la station de métro Parvis Saint-Gilles.

Élévations de composition symétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition symétrique lorsqu’elle compte trois travées égales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux de hauteur dégressive. La travée axiale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré. de cinq niveaux, le 2e en entresol. À l'origine, r.d.ch. à pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. en pierre bleue, percés chacun d'une vitrine flanquée de portes, modifiés à plusieurs reprises. Ceux des nos 23 à 29 sont act. rythmés de piliersSupport vertical de plan carré. de pierre bleue à bossages, formant un portique menant à la station de métro. Entresol à refendsLe refend est un canal dans un parement, accusant ou simulant le tracé de joints d'un appareil à bossages.. Balcons axiaux de taille dégressive, à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. galbé en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. d'origine au no 31.

Sources

Archives

ACSG/Urb. 194 (1905).

Ouvrages

Nys, B., et al., 1994, p. 71.