Typologie(s)

rez-de-chaussée commercial
maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

Louis VERBEYSTarchitecte1930

Styles

Art Déco
Modernisme

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 399
voir plus

Description

Maison de style moderniste teinté d'Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., résultant de transformations successives d'une maison de 1874, à l'origine de style néoclassique, de composition symétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition symétrique lorsqu’elle compte trois travées égales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux de hauteur dégressive. La travée axiale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré..

Le r.d.ch., aménagé en commerce dès 1911, est converti en boucherie en 1921. Celle-ci est rénovée en 1930 par l'arch. Louis Verbeyst, puis en 1943 par l'arch. François Mees, qui donne à la façade son aspect act. La devanture est composée de deux vitrines à châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. à guillotineUne fenêtre à guillotine est une fenêtre dont l’ouvrant coulisse dans une rainure verticale, évoquant ainsi une guillotine. en chêne, flanquant une porte axiale en retrait de même matériau, à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. et encadrement à ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. Elle est revêtue de carreaux de céramique ton crème et délimitée par un toreMoulure pleine de profil courbe, en portion de cercle ou d’ovale ou en demi-cœur. alternant plaquettes noires et jaunes et interrompu par une tablePetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. rect. tombant au-dessus de l'entrée. L'étage est recouvert de plaquettes vernissées jaunes et percé d'une vaste baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. oblongue, à partie supérieure aveugleUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre. et encadrement en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. mouluré.

À l'intérieur du magasin, les murs sont eux aussi revêtus de céramique de ton crème, quadrillée de fins bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. foncés. L'accès à l'arrière-boutique se fait par une belle porte à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle.. Celle-ci présente un encadrement à large ébrasement concave en carrelage bleu et est munie de deux vantauxLe mot vantail désigne le battant d’une porte ou d’une fenêtre. de bois, à jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. en segment de cercle. Le plafond est paré d'un revêtement de type marbriteCommercialisée au début des années 1920, la marbrite est un verre opacifié et coloré dans la masse, de teintes variées, parfois veiné., fait de panneaux de couleur jaune et blanche disposés en losange. Les tringles métalliques et présentoirs en marbre de la boucherie sont conservés.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 2301 (1874), 261 (1911), 125 (1921), 256 (1930), 2489 (1943).

Arbres remarquables à proximité