Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1875-1900

Styles

Néoclassicisme

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 378
voir plus

Description

Deux maisons identiques d'allure néoclassique, de composition symétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition symétrique lorsqu’elle compte trois travées égales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux de hauteur dégressive. La travée axiale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré., dern. quart du XIXe s.

Bossages au r.d.ch. Au 2e niveau, baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. axiale à encadrement mouluré devancée d'un balcon sur consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. en quart de cercle, à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. TrumeauxPan de mur compris entre deux travées ou entre deux baies d'un même niveau. animés au dern. niveau de ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. successifs. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. conservée. Corniches remplacées.

Au no 87, appuiAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. des fenêtres du r.d.ch. abaissé en 1936 pour servir de vitrines.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 338 (1936).

Arbres remarquables à proximité