Typologie(s)

immeuble à appartements
café/brasserie/taverne

Intervenant(s)

Adolphe STAATJEarchitecte1928

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Gilles (DMS-DML - 1997-2004)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 968
voir plus

Description

Immeuble bâti sur une parcelle coudée, traversant l'îlot, arch. Adolphe Staatje, 1928.

Il est édifié à l'emplacement d'une maison de 1869. L'immeuble compte deux façades identiques de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., une à front de chacune des artères. Act. entièrement enduites, elles jouaient à l'origine sur le contraste de la brique rouge et de l'enduitL'enduit est un revêtement de plâtre, de mortier, de stuc, de ciment, de lait de chaux, de simili-pierre, etc. clair. Le bâtiment s'élève sur cinq niveaux et compte deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. identiques aux étages. R.d.ch. aménagé en café à l'origine. Trois 1ers étages marqués par deux oriels de plan triangulaire, chacun couronné, au 4e, par une terrasse à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. caractéristique. Les oriels sont flanqués de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. colossaux. Dernier étage couronné d'un pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. triangulaire assez trapu, orné d'éléments géométriques en relief. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 575 (1869).

Arbres remarquables à proximité