Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Recherches et rédaction

2005-2007

id

Urban : 16911
voir plus

Description

Enfilade homogène de sept maisons de rapport à rez-de-chaussée commercial, de style éclectique, conçues selon un permis de 1902 pour Aimé Lambrecht, qui possédait une usine à vapeur pour la torréfaction des cafés (voir no 64-66 rue du Tabellion).

Aux nos 16 et 34, élévationsDessin à l'échelle d'une des faces verticales d’un édifice. Par extension, façade d'un bâtiment ou ensemble de ses façades. presque identiques, de composition asymétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition asymétrique lorsqu’elle compte deux travées inégales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux. La travée principale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré. Les caves, d’ordinaire à demi enterrées, se marquent en façade par un soubassement élevé..

Aux nos 18, 20-22, 24, 28-30 et 32, élévationsDessin à l'échelle d'une des faces verticales d’un édifice. Par extension, façade d'un bâtiment ou ensemble de ses façades. de composition symétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition symétrique lorsqu’elle compte trois travées égales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux de hauteur dégressive. La travée axiale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré., la plupart devancées d'un balcon continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées. au premier et d'un balcon axial au deuxième.

Aux nos 16, 28-30, 34, façades couvertes de briques émaillées blanches rehaussées de briques bleues.

Aux nos 18, 20-22, 24, 28-30 et 32, façades en briques à décor de pierre bleue et de briques blanches.

Baies de formes variées : rectangulaires ou à arc dépriméArc dont le tracé est une droite raccordée à ses extrémités par deux quarts de cercle. L’arc déprimé est relativement haut : le rayon de ses quarts de cercle doit faire au moins un cinquième de la portée de l’arc.. Garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. conservés, sauf au premier étage du no 32. Rez-de-chaussée commerciaux transformés à plusieurs reprises. Ceux des nos 20-22, 28-30 et 34 conservent encore leur distribution d'origine, avec entrées indépendantes pour le commerce et les appartements. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. anciens conservés au no 34.

Sources

Archives
ACI/Urb. 241-18 ; 241-20-22 ; 241-24-26 ; 241-28 ; 241-30-32 ; 241-34.

Arbres remarquables à proximité