Cette rue relie la place Eugène Flagey au carrefour formé par les rues de la Digue, Gray et Dillens. Aux abords de la place Flagey, la rue des Cygnes forme un petit square orné d'un buste de Fernando Pessoa (voir place Eugène Flagey).

La rue des Cygnes forme à l'origine le dernier tronçon de la rue Gray, ouverte en 1857. Ce tronçon est rebaptisé «rue des Cygnes» probablement lors de l'aménagement de la place Flagey dans les années 1930. Son nom évoque l'ancienne toponymie du quartier: la rue du Cygne aujourd'hui disparue et la Montagne du Cygne, élargie pour former la rue des Liégeois.

La rue se bâtit entre 1857 et 1900 de maisons de style néoclassique, aujourd'hui dégradées, modifiées voire détruites. Le côté pair conserve une partie de ce bâti d'origine.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACI/TP Historique des rues (1925).
ACI/TP 155.

Ouvrages
HAINAUT, M., BOVY, Ph., Le quartier du Cygne (1), Commune d'Ixelles, Bruxelles, 2000 (À la découverte de l'histoire d'Ixelles, 6).
HAINAUT, M., BOVY, Ph., Le quartier du Cygne (2), Commune d'Ixelles, Bruxelles, 2000 (À la découverte de l'histoire d'Ixelles, 6).
Ixelles, Ensembles urbanistiques et architecturaux remarquables, ERU, Bruxelles, 1990, pp.93-98.
LE ROY, P., Monographie de la commune d'Ixelles, Imprimerie Générale, Bruxelles, 1885, pp.260-263, 295-305.