Typologie(s)

maison bourgeoise
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

Albert HUVENNEarchitecte1911

Styles

Néo-Renaissance flamande

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Recherches et rédaction

2005-2007

id

Urban : 17198
voir plus

Description

Maison de style néo-Renaissance flamandeLe style Renaissance flamande (XVIe s.) mêle des éléments inspirés de la Renaissance italienne à l’héritage architectural médiéval local. Le style néo-Renaissance flamande (de 1860 à 1914 environ) cherche à ressusciter cette architecture, à la faveur de l’émergence du nationalisme belge. Il se caractérise par des élévations en briques et pierres et des formes caractéristiques (pignons, tourelles, logettes)., architecte Albert Huvenne, 1911.

Élévation de trois niveaux et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. égales, coiffée d'un pignon à gradinsPignon dont les rampants sont étagés en escalier, à la manière de gradins.. Façade en briques rouges et pierre blanche. Fenêtres rectangulaires à encadrement harpé et croisillons en pierre, couronnées d'un arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. frappé d'une clé à tête de lion ; tympansEspace, décoré ou non, circonscrit par un fronton ou un arc de décharge. autrefois ornés de sgraffitesTechnique de décoration murale consistant à recouvrir d’une mince couche d’enduit clair une première couche de ton sombre. Un dessin est ensuite créé en grattant partiellement l’enduit clair, alors qu’il est encore frais, pour mettre à jour l’enduit foncé sous-jacent. Les traits des dessins apparaissent ainsi en creux et en foncé. En outre, la couche d’enduit clair peut être mise en couleur. à motifs floraux. Au premier étage, allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. ornées de reliefs sculptés représentant une farandole de putti et des guirlandes de fruits. AncresPièce métallique apparente ou noyée dans l’enduit de façade, fixée à l’extrémité d’un tirant en fer pour solidariser les murs et les planchers. Il existe des ancres purement décoratives, non reliées à des tirants. décoratives, support pour enseigne et épi de faîtage en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage..

Rue Washington 66, détail de la porte d’entrée (photo 2005).

Rez-de-chaussée commercial d'origine : porte en bois de style néo-médiéval à penturesLongues bandes de fer fixées à plat sur le battant d'une porte ou d'un volet, de manière à en soutenir les gonds. Les pentures sont souvent décoratives. Elles participent également à l'assemblage des planches du vantail. métalliques. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. à vitrage à plombs d'origine.

Sources

Archives
ACI/Urb. 314-66.

Arbres remarquables à proximité