Typologie(s)

salle paroissiale

Intervenant(s)

Alphonse GELLÉarchitecte1915

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2005-2007

id

Urban : 16969
voir plus

Description

Salle paroissiale de style éclectique, édifiée à la demande de Frédéric Brugmann par l'architecte Alphonse Gellé en 1915.

Elle devait servir d'église provisoire avant que ne soit construite l'église Notre-Dame de l'Annonciation, projetée place George Brugmann.

En 1914, alors que les plans définitifs de l'église sont élaborés par l'architecte Camille Damman et que les travaux vont débuter, un imprévu budgétaire et le début de la guerre interrompent le projet. La construction immédiate d'un bâtiment provisoire s'impose.


Rue Joseph Stallaert 6, s.d. (Collection de Dexia Banque).

L'édifice bâti sur une large parcelle est devancé par une cour. Il présente quatre façades en briques rouges sous une toiture en bâtièreToit à deux versants.. Il est modifié en salle de fête en 1936, puis entièrement rénové en 1971 et en 1997 (Mémoire d'Ixelles, no 73-74, 1999, pp. 17-37). Bien que le volume général soit conservé, le bâtiment a perdu son aspect d'origine.

La façade principale, coiffée d'un large pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc., compte trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. : l'axiale est haute de trois niveaux tandis que les latérales en comptent deux. Les fenêtres rectangulaires à meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. ou croiséeBaie à croisée. Baie divisée par des meneau(x) et traverse(s) se croisant à angle droit. de pierre blanche remplacent les hautes baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. d'origine. La façade est précédée d'un petit porche percé d'une porte sous jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. d'imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. et éclairé latéralement par des baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement.. Les rampants du pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc., originellement coiffé d'une croix en pierre, sont soulignés d'une friseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. d'arceaux. Façade latérale nord animée d'une suite de baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. aveuglesUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. et d'une friseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. d'arceaux. Façade latérale sud percée de fenêtres à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. et de portes donnant sur le jardin de la cure.

Sources

Ouvrages
VAN CAUWELAERT, J.-F., Une église à la plaine de Berkendael : les débuts à la paroisse de l'Annonciation à Ixelles, Mémoires d'Ixelles, 73-74, 1999, pp. 17-37.