Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Adrien BLOMMEarchitecte1933

Styles

Modernisme

Recherches et rédaction

2011-2013

id

Urban : 21336
voir plus

Description

Immeuble à appartements de style moderniste, conçu par l'architecte Adrien Blomme pour la famille Neuray, 1933.

Attenant à la maison bourgeoise de Fernand Neuray (voir avenue Guillaume Macau n°45).

Élévation de cinq niveaux, dont le dernier traité en attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement., et quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Façade en briques rehaussée d'éléments en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris.. Les deux premières travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., en retrait, sont percées de portes de garage flanquées de piliersSupport vertical de plan carré. revêtus de céramiques noires et de larges fenêtres rectangulaires aux étages; étage-attique éclairé par trois fenêtres. Travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d'accès arrondie percée d'une porte vitrée grillagée sous entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. sculpté (représentant un chien, un homme agenouillé et une corne d'abondance); sobres vitraux aux étages. Quatrième travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. percée d'une porte de garage et de fenêtres rectangulaires aux étages. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. métallique d'origine uniquement au troisième étage.
Façade arrière animée de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général., dont une arrondie, reliées par une terrasse aux étages.

Intérieur
Rez-de-chaussée abritant des garages à front de rue et des débarras; buanderie et conciergerie en fond de parcelle.
Un appartement par étage, donnant sur la cage d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier. et dont les chambres et la cuisine situées à l'avant, ainsi que le séjour situé à l'arrière, s'articulent autour d'un hall central de plan octogonal.

Sources

Archives
ACI/Urb. 41-121-127; 41-119-127.

Arbres remarquables à proximité