Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Adolphe VANDERHEGGENarchitecte1876

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Ixelles (DMS-DML - 2005-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2009-2011

id

Urban : 19855
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style néoclassique, de composition symétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition symétrique lorsqu’elle compte trois travées égales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux de hauteur dégressive. La travée axiale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré., architecte Adolphe Vanderheggen, 1876.

Elle fait partie d’une enfilade homogène de maisons bourgeoises de style néoclassique, allant du n°184 au n°198.

Rez-de-chaussée en pierre bleue, scandé de bossages et de plates-bandesCouvrement clavé rectiligne d’une baie. La plate-bande se distingue du linteau par le fait qu’elle est appareillée, tandis que le linteau est d’un seul tenant. Elle peut être feinte et masquer un linteau. encore perceptibles malgré l’aménagement d’une vitrine commerciale (1952). Aux étages, encadrement des fenêtres en pierre bleue mouluré, à crossettesRessauts décoratifs situés aux angles d’un élément tel qu’un encadrement.: porte-fenêtre axiale sous entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne., devancée d’un balcon à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en pierre ajouré. Corniche denticulée sur fins modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche..

Sources

Archives
ACI/Urb. 171-190.