Typologie(s)

villa à trois façades

Intervenant(s)

Philippe LABARREentrepreneur1914

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 36798
voir plus

Description

Ensemble de deux villas trois façades, très similaires, de style éclectique, entrepreneur Philippe Labarre, 1914.

Elles achèvent une enfilade homogène d’immeubles, débutant avec le n°6.


Élévations de deux niveaux sous toiture mansardée, éclairée de plusieurs lucarnes. Façades en briques blanches abondamment rehaussées d’éléments de pierre blanche. Fenêtres à croiséeBaie à croisée. Baie divisée par des meneau(x) et traverse(s) se croisant à angle droit. de pierre. Côté rue, portes sous auvent précédées d’un perronEmmarchement extérieur devançant la porte d’entrée d’un bâtiment.. MenuiseriesÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. conservées.

Les villas sont séparées l’une de l’autre par leur jardin, sur lesquels donnent les façades latérales.

Au n°20, vers le square, façade principale de trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., la première d’entrée, les deux autres devancées d’un oriel de plan trapézoïdal montant de fond sur toute la hauteur (cour anglaise) et couverts d’une terrasse. Façade latérale en L, marquée par deux hautes cheminées et partiellement longée d’une annexe d’un niveau, ajoutée ultérieurement.

Au n°22, vers le square, façade principale de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., la première devancée d’un oriel de plan trapézoïdal montant de fond sur toute la hauteur (cour anglaise) et couvert d’une terrasse. Seconde travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. percée de la porte d’entrée. Façade latérale marquée par deux hautes cheminées et devancée au rez-de-chaussée, près de l’angle, d’un bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. trapézoïdal.

Façades principales précédées d’une zone de non bâtisse fermée de murets en pierre bleue et de grilles en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux., d’origine.


Sources

Archives
ACF/Urb. 6555 (1914); 22: 7058 (1920), 22049 (1996-1997), 24668 (2010-2011).

Arbres remarquables à proximité