Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Fernand STIERNETarchitecte1912

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2014-2016

id

Urban : 28823
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style éclectique, de composition asymétrique, conçue par l’architecte Fernand Stiernet qui y a installé ses bureaux. Au premier étage, l’allège de la fenêtre gauche est frappée d’un cartoucheDécor composé d’une table plane ou bombée, aux contours généralement sinueux, bordée d’un décor sculpté et/ou d’une mouluration, et sur laquelle prend parfois place un blason ou une inscription. Le médaillon est un cartouche rond ou ovale. portant l’inscription «ANNO-1912». Les maisons aux nos6 (1923) et 8 (1912) attenantes sont du même architecte.

Façade en briques claires rehaussée d’éléments en pierre bleue. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. à bossages. Les baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. de différentes formes. La logette de plan trapézoïdal sert d’assise à un balcon ceint d’un garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux.. Élégant entablement à denticules en briques. La menuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. (dont les petits-bois des impostes) est en grande partie d’origine; la fenêtre du rez-de-chaussée a été remplacée.


Sources

Archives
ACF/Urb. 5861 (1912).

Ouvrages
PIRLOT, A.-M., Le quartier de l’Altitude Cent, SPRB, Bruxelles, 2014 (Bruxelles, Ville d’Art et d’Histoire, 53), p. 41.

Arbres remarquables à proximité