Typologie(s)

maison d’habitation

Intervenant(s)

Franz D'OURSarchitecte1913

Charles NEIRYNCKarchitecte1913

Styles

Beaux-Arts

Inventaire(s)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 13915
voir plus

Description

Maison de style Beaux-ArtsStyle Beaux-Arts (de 1905 à 1930 environ). Courant architectural puisant son inspiration dans les grands styles français du XVIIIe siècle. Riche et ornementé, il se caractérise souvent par des élévations en (simili-)pierre blanche et/ou brique orangée ainsi que par l’usage du fer forgé pour les garde-corps et la porte. construite, avec les nos 49 et 51 de la r. des Aduatiques, d'après une demande de permis de bâtir de 1913 selon les plans des arch. Franz D'OURS et Charles NEIRYNCK.

Trois niveaux et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. identiques aux étages, sous toiture mansardée éclairée par deux lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. rect. R.d.ch. en pierre bleue, percé de l'entrée et d'une porte de garage sous poutrelles métalliques. Étages en briques rouges et simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche. Portes-fenêtres surbaissées au 1er, chacune derrière un balconnet en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage., cintrées au 2e et précédées d'un même balcon sur grande consolePièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. centrale effilée. Garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse, une porte-fenêtre, une gaine d'ascenseur... en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage.. Montants harpés en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche. Sous l'architraveMoulure inférieure de l’entablement, située sous la frise. moulurée et bombée en son centre, médaillonCartouche rond ou ovale. décoratif encadré de guirlandes. Corniche de bois.

Sources

Archives

ACEtt/TP 3945 (1913, r. des Aduatiques), Reg. d'entrée 3738 (1986).