Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Antoine AULBURarchitecte1911

Em. DERECKarchitecte1911

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 13918
voir plus

Description

Maison de style éclectique construite en 1911 d'après des plans des arch. A. AULBUR et E. DERECK comme l'indique la signature à g. de l'entrée.

Façade de trois niveaux, plus un niveau d'attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement., en pierre bleue et briques blanches sur soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. percé de deux ouvertures de cave rect. Porte d'entrée et deux fenêtres en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale. au r.d.ch. entièrement en pierre bleue. Au ler étage, large bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. de plan trapézoïdal sur deux consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. encadrées par des volutesOrnement enroulé en spirale que l’on trouve notamment sur les chapiteaux ioniques, les consoles, les ailerons, etc., ajouré d'une large baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. centrale en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale. séparée de deux fenêtres rect. par des pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau.. Nombreux éléments en pierre bleue tels appuisAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas., chapiteauxCouronnement orné ou mouluré, d’une colonne, d’un pilier ou d’un pilastre., linteauxÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. ou corniche denticulée. Au 2e étage, tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle. inscrit dans un panneau en creux en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale.. La porte-fenêtre centrale s'ouvre sur un balcon aménagé au-dessus du bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux.. Éléments en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. entre désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. de briques en guise de garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre.. ClefsClaveau central d’un arc ou d’une plate-bande. Il s’agit d’un élément architectonique. Le terme s'utilise également pour des éléments purement décoratifs qui évoquent une clef à rôle structurel., sommiersLes sommiers sont les deux premiers claveaux d’un arc, portant directement sur les piédroits. et quelques claveaux en pierre bleue. Au-dessus d'une large corniche de bois sur consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. effilées, niveau d'attiqueUn élément est dit en attique lorsqu’il est situé au-dessus de l’entablement. éclairé par quatre fenêtres rect. identiques inscrites entre deux larges pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. de briques. LinteauxÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. en pierre bleue. Corniche de bois sur denticules.

Sources

Archives

ACEtt/TP 2615 (1911).