Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Henri CARONarchitecte1906

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 15311
voir plus

Description

Ensemble de deux maisons construit par l'arch. Henri CARON suivant la demande de permis de bâtir de 1906.

No 17, trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. et trois niveaux avec porte cochère.

No 19, trois niveaux et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Façade en briques rouges sous bâtièreToit à deux versants. de tuiles. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en pierre de taille percée d'une large ouverture grillée. HarpesLes harpes sont une superposition d’éléments dont la tête est alternativement courte et longue. formées de briques rouges et blanches aux arêtes de la travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale. légèrement en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. Alternance des mêmes matériaux aux arcsStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. de décharges surmontant les linteaux métalliquesPoutrelle métallique de profil en I, utilisée comme linteau, souvent agrémentée de rosettes en tôle découpée. en I des baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rect.

Sources

Archives
ACEtt/TP 295 (1906).

Arbres remarquables à proximité