Rue rectiligne et légèrement en pente située entre les pl. Jourdan et Van Meyel, dont le tracé fut déterminé par l'AR du 08.10.1866 jusqu'à l'av. d'Auderghem, et prolongée en 1875 jusqu'à l'église Sainte-Gertrude (aujourd'hui disparue).

Autrefois connue sous le nom de « r. Brunard » et « r. des Rentiers », elle doit son appellation act. - datant d'après 1918 - au général Leman, défenseur du fort de Loncin à Liège, qui habita au no 6 entre 1873 et 1906, comme en témoigne la plaque en bas-relief au-dessus de la porte, portant les mots : « LA COMMUNE D'ETTERBEEK/ET L'UNION NATIONALE « PATRIE »/AU DEFENSEUR DE LIÈGE/LE LIEUTENANT GÉNÉRAL/COMTE LEMAN/A HABITÉ CETTE MAISON/DU 07.10.1873 AU 19.04.1906 ».

Vers 1877, un réservoir de 20.000 m3 fut construit entre la r. Général Leman et la r. du Cornet, act. propriété de la CIBE. Son entrée est située r. Général Leman, no 28 : façade en briques d'un niveau.

Rue bordée principalement d'immeubles de style éclectique d'inspiration néoclassique, la plupart de deux ou trois niveaux et deux ou trois travées, parfois avec une devanture commerciale transformée, tels les nos 22, 41 (1895, arch. DESTEINBACHBERICK), 43 (façade soignée), 65, 67, 75, 79 (1892, arch. E. ELLE), 112, (1870), 132 (doté en 1912 d'une belle devanture en style Art nouveau), les nos 146-148 (1887), 150-152 et 154 (1886).
S'y ajoutent quelques ensembles similaires, tels les Nos 4 à 10, les Nos 5, 7 (1869), les nos 91 à 99 (1872), les nos 114, 116, et des habitations du 1er quart du XXs., souvent à façades en briques polychromes, comme les Nos 36 (1913), 38-40 (de tendance Art nouveau) et 47 à 51 (1903 arch. L. BERDEN) dont tous les r.d.ch. sont remaniés. no 63, à l'origine, à tendance néoclassique, transformé en 1927, selon les plans de l'arch. J. DELPIERRE.
L'homogénéité est interrompue par l'immeuble moderne du ministère des Affaires économiques (Nos 46-60, 1977, arch. A. et J. POLAK).

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACEtt/TP 7404 (1869), 7842 (1870), 33633 (1872), 18657 (1886), 19014 (1887), 23414 (1892), 28799 (1895), 14890 (1903), 1212 (1912), 4538 (1913), 1410 (1927),
Reg. d'entrée 2900 (1977)
CC 12.06.1866
RC 1875, p. 23, 1896, p. 78.

Ouvrage
Inventaire visuel de l'architecture industrielle à Bruxelles, Etterbeek, Archives d'Architecture moderne, Bruxelles, 1980-1982, fiche 4.