Rue coudée, entre la r. Belliard et la r. du Cornet, aménagée vers 1870.

Elle suit le tracé de l'« Oude weg » (le vieux sentier), un des plus anc. sentiers de la commune qui reliait la r. du Cornet au chemin qui longeait le Maelbeek (act. ch. d'Etterbeek).

Le tronçon N. disparut en 1869 lors du prolongement de la r. Belliard. L'alignement originel de 1867 fut modifié un an plus tard afin de ne pas empiéter sur les terrains de M. De Mot. En 1903, la rue fut élargie.

À l'origine connue sous le nom de « r. du Pré », elle doit son nom act. à Jean André De Mot, propriétaire des terrains le long de la rue et père d'Émile De Mot, bourgmestre de Bruxelles.

La rue est caractérisée par des constructions peu homogènes, notamment des maisons d'inspiration néoclassique à façades enduites de deux ou trois niveaux et deux ou trois travées telles les nos 3, 5, 7 (1890), le no 45 (1874 ?) et quelques immeubles de style éclectique à façades en briques comme le no 27 (1906, arch. W. DEFONTAINE), les nos 35 à 39 (1898), un ensemble de deux niveaux et deux travées. S'y ajoute un immeuble industriel, le no 15, bâti en 1914 (à l'origine une centrale d'électricité complémentaire de la Société de tramways de Bruxelles) et des immeubles de l'entre-deux-guerres, tel le no 14 (1928). Le bout de la rue est dominé par le Ministère des Affaires économiques (Nos 24-26, 30) construit en 1964 à l'emplacement d'une imposante maison de maître à tendance néo-Renaissance flamande de 1898. Chapelle orthodoxe aménagée au no 47.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives

AR 06.06.1867, 04.08.1871, 04.11.1872.
AGR 75.
STP f° 45.
ACEtt/TP 38776 (1874), 180339 (1890), 8679, 9214 (1898), 903 (1906), 6988 (1914), 4863 (1928), Reg. d'entrée 1669 (1964).
CC 06.06.1856, 24.07.1902, 06.10.1902 -14.
RC 1872, p. 23, 1894, p. 128, 1903, p. 85.